Preview Salon du Meuble de Milan 2018  :  une 57e édition… et un 1er Manifeste !

Preview Salon du Meuble de Milan 2018 : une 57e édition… et un 1er Manifeste !

Du 17 au 22 avril se tiendra la 57e édition du Salon du Meuble de Milan. Pour la première fois, ce rendez-vous international – et incontournable – du design exprime dans un Manifeste son engagement et son enracinement par rapport à la ville de Milan.  Voici un résumé de cette déclaration.

Courtesy Salon del Mobile Milano
Conférence de presse / Courtesy Salon del Mobile Milano

1- Le Salon du meuble de Milan est un système de connexions, de créativité et d’innovation

En une semaine, le Salon du meuble de Milan attire plus de 300 000 personnes. Les entrepreneurs, journalistes, collectionneurs, intellectuels, critiques, designers, architectes, créateurs, chasseurs de tendances  de tous les pays s’y retrouvent, et en font un événement mondial majeur.  Parmi les  2000 entreprises qui exposent, depuis le mobilier classique jusqu’aux collections design, 30 % sont d’origine étrangère.  Les scénographies des stands sont particulièrement soignées, mais ne font pas oublier l’amont : le travail des usines, du réseau de production proche (les entreprises de la Brianza, une partie de la Lombardie) et du réseau plus éloigné, représenté par la Vénétie, les Marches, la Toscane et les Pouilles, pour ne parler que des réseaux italiens.

2-Le Salon du meuble de Milan promeut un design durable

Pour les organisateurs du Salon du meuble, la qualité correspond aujourd’hui à « la qualité durable », ce qui signifie contrôler tous les facteurs du processus de production, du dessin au développement industriel, du plan économique au service après-vente. Le design durable est une nouvelle manière de créer en tenant compte de la fin de vie des produits qui, tout en étant par nature éternels en tant qu’objets iconiques, doivent avoir la possibilité d’être réutilisés. Il s’agit d’un design qui intègre de plus en plus les principes de l’économie circulaire, qui fait davantage attention à l’environnement, qui pense un objet en dehors de son aspect fonctionnel et favorise les processus de partage et de recyclage. Comme la prochaine Exposition Internationale de la Triennale – qui s’occupera de durabilité et de qualité intrinsèque du design – le Salon du meuble de Milan va explorer le rapport entre nature et habitat grâce à une exposition-installation située au coeur de la ville et offrant des éléments de réflexion sur l’avenir de l’habitat et sur la manière de mettre en relation la conception de l’espace intérieur et la nature de l’espace extérieur.

3- Le Salon du meuble de Milan est un lieu de partage

Les visiteurs viennent de plus de 160 pays. Peut-être aussi parce que Milan est la ville de l’édition, celle du design et de la mode. Depuis le parc d’exposition de Rho Pero, le Salon du meuble s’étend au centre-ville et en banlieue, et multiplie les nouveaux lieux, et nouvelles formes d’accueil. La notion de partage est essentielle : Milan n’existe pas sans son Salon du meuble et le Salon n’existe pas sans Milan.

En teasers de l’événement, 5 previews :

Fermob dévoilera son projet Inspire imaginé par le collectif Unqui Designers : proposer aux citadins une pause olfactive et relaxante au cœur de la ville

Fermob projet INSPIRE
Fermob projet INSPIRE

Kartell dévoilera entre autres les dernières versions des assises signées Philippe Starck : Venice, Catwalk et Cara.

Fauteuil Cara, design Philippe Starck
Fauteuil Cara, design Philippe Starck

 

Ludovica+Roberto Palomba seront bien présents avec un module de bien-être conçu pour Zucchetti. Kos avec Quadrat pool Relax et chez Talenti avec la collection Cliff.

Zucchetti Kos_Quadrat Pool Relax, création Ludovic et Palomba
Zucchetti Kos_Quadrat Pool Relax, création Ludovica + Roberto et Palomba

 

Talenti, Render, Ludovica+ Roberto Palomba
Talenti, collection Cliff, Ludovica+ Roberto Palomba

 

Fast dévoilera le Lounger Forest qui s’inscrit dans la continuité de la chaise best-seller du même nom.

Fast, Forest Lounge
Fast, Forest Lounge

 

Enfin, dans la ville, au flagship d’Alessi, on ne manquera pas la collaboration de la marque avec Marcel Wanders autour de« The Five Seasons », une collection de parfums d’intérieur.

Alessi et Marcel Wander, collection "The Five Seasons"
Alessi et Marcel Wander, collection « The Five Seasons »

 

Retrouvez nos précédents articles sur le Salon du meuble de Milan.

 

 

Concours Cinna :  découvrez les lauréats 2018

Concours Cinna : découvrez les lauréats 2018

Le concours Révélateur de Talents invite des créateurs émergents à présenter un projet design, dans l’objectif de le voir éditer par  Cinna. Voici les lauréats de cette  11 e édition.

 width=
Canapé-Lit Shell – Léo Dubreil & Baptiste Pilato

Le concours Révélateur de Talents Cinna, un tremplin pour les jeunes designers

En 2018, Cinna réitère son concours Révélateur de Talents destiné aux jeunes créateurs français ou étrangers de moins de 30 ans. Etudiants ou jeunes professionnels, ces designers émergeants espèrent faire partie des 6 Lauréats et voir leur projet prendre vie parmi les collections Cinna. Lancé en 2006, ce challenge a déjà révélé de nombreux jeunes designers qui font partie aujourd’hui des « incontournables ». Pour cette 11e édition, les candidats ont planché sur une utilisation avant-gardiste et créative d’une sélection de matériaux : bois massif, métal, mousse, textiles… L’enjeu était pour les designers de s’ancrer dans l’évolution de nos modes de vie. Nomadisme, dématérialisation des produits, et quotidien connecté ont donc orienté les différents projets. Véritable tremplin pour leur future carrière, ce concours s’inscrit pleinement dans le créneau de la marque Cinna, qui prône modernité et avant-gardisme depuis ces débuts. Un ensemble de jurés composé de la direction de Cinna, de designers, et de journalistes, ont élu leurs 4 coups de cœur. Le grand public a également eu la possibilité de participer au vote, en élisant leurs 2 projets favoris.

Les 6 Lauréats du concours Révélateur de Talents Cinna

Pour cette 11e édition, les candidats ont été invité à travailler sur l’une des deux catégories au choix : canapé-lit ou accessoires de décoration, avec toujours le bois massif.

1er prix du Jury (catégorie canapé-lit)

 width=
Canapé-Lit Shell – Léo Dubreil & Baptiste Pilato

Le canapé-lit Shell de Léo Dubreil et Baptiste Pilato se déploie aisément et offre un espace aussi confortable en canapé qu’en position lit. Ses finitions soignées et son apparente légèreté présentent un cocon réconfortant, tel un îlot apaisant pour un trêve du quotidien.

2e prix du Jury

 width=
Canapé-Lit Gustave – Hugo Hagenbach, Gaston Lobet & Arthur Daragon
 width=
Canapé-Lit Gustave – Hugo Hagenbach, Gaston Lobet & Arthur Daragon

Gustave est un canapé au dossier basculant, qui se transforme habilement en un lit deux places. Reliés entre eux par un pivot, les châssis sont maintenus en position perpendiculaire grâce à deux forte sangles.

1er prix du Jury (catégorie accessoire)

 width=
Vase et Vide-Poches Tasso – Mathieu Delacroix
 width=
Vase et Vide-Poches Tasso – Mathieu Delacroix

Tasso est une collection d’accessoires revisitant l’usage du bois. Composée d’un vase de sol ainsi que d’un vide-poche, la gamme est constituée de bois massif façonné.

2e prix du Jury

 width=
Lampe Balade Intérieure – Quentin Biry & Ombeline Jaulin

Certains designers ont abordé les luminaires. L’idée est venue de la baladeuse qu’utilisaient les garagistes pour débusquer les petites pièces égarées dans des coins sombres. Aux formes pures et simple, la baladeuse LED est sans fil et rechargeable sur secteur. Elle peut prendre sa place n’importe où dans l’habitat.

Les prix du grand public

 width=
Canapé-Lit Shell – Léo Dubreil & Baptiste Pilato

Enfin une unanimité entre le jury et le public ! Le canapé-lit Shell se démarque de tous les côtés en remportant deux premiers prix. Son confort et son esthétique n’est donc plus à prouver.

 

 width=
Lampe Vulcain – Jean-Baptiste Vigneron

Avec son inspiration volcanique, la lampe Vulcain transpose la fascination de l’Homme pour le feu. En fixant son corps en frêne massif carbonisé, on pense à des arbres brûlés par le passage d’une coulée volcanique. Cet accessoire instaure une ambiance propice à la relaxation, ajustable au watt près.

Emmanuelle Jung

Nemo organise un showroom et une exposition à Paris!

Nemo organise un showroom et une exposition à Paris!

Nemo, le créateur italien de luminaires, ouvre son premier showroom à Paris en ce début d’année 2018. Il consacre également une exposition à ses rééditions de certaines créations du Corbusier et de Charlotte Perriand.

Nemo : le premier showroom parisien!

Showroom parisien de Nemo
Showroom parisien de Nemo. © Claude Weber

Nemo a ouvert le 18 janvier dernier son premier showroom parisien. Au cœur de Saint-Germain-des-Près, la marque présente une sélection de ses nouveaux luminaires ainsi que quelques-uns de ses modèles iconiques. L’espace accueillant l’évènement a été conçu par le designer Charles Kalpakian afin d’exprimer au mieux l’identité de la maison italienne.

L’exposition « Luce » de Nemo : un travail de réédition et de réinterprétation

Sélection de luminaires Nemo
Sélection de luminaires Nemo. © Claude Weber

Ce showroom sera suivi de l’exposition « La Luce » du 15 mars au 24 avril. Nemo y présentera ses rééditions de certaines créations du Corbusier et de Charlotte Perriand, deux architectes majeurs du XXème siècle dont on découvre ici les contributions au domaine du design de luminaires. Les produits réédités sont en fait des objets que ces deux artistes ont produits pour des environnements, des projets particuliers. Aujourd’hui, Nemo les ressort dans une perspective nouvelle. Federico Palazzari, directeur de la société, explique :

« Dans le cas de Le Corbusier et de Charlotte Perriand, NEMO se présente comme l’interprète contemporain des lampes que ces artistes ont créées dans le passé. Celles-ci étaient conçues comme des projets absolus, destinées aux seules architectures pour lesquelles elles avaient été dessinées (…). C’est une réédition mais c’est à la fois nouveau, c’est Némo qui les révèle, qui les porte à la connaissance du monde. »

En rééditant ces projets, Nemo réinterprète ainsi d’anciennes créations en les inscrivant dans un contexte différent et nouveau, créant ainsi un fil reliant ces grands créateurs du passé à notre époque contemporaine.

 

Vous pouvez retrouver ci-dessous l’entretien que nous avons réalisé avec Federico Palazzari, directeur de Nemo Lighting :

 

Le Showroom de Nemo se tient actuellement 19 rue du Bac dans le quartier de Saint-Germain-des-Près à Paris.

L’exposition « La Luce » se tiendra 40 rue Violet à Paris du 15 mars au 24 avril dans le LAB du Showroom RBC.

 

David Kabla

Milan Design Week  2018 : de premières annonces !

Milan Design Week 2018 : de premières annonces !

Événement attendu par tous les professionnels et aficionados du design, la Milan Design Week dévoile petit à petit ses secrets.  Pour patienter, 5 annonces tous azimuts en avant-première.

 width=

Milan Design Week  : Poltronova fête les 50 ans du Superonda

 width=
Poltronova, Superonda, 1968

En 1968, Archizoom Associati créait pour Poltronova le détonant Superonda, un canapé composé de deux parties, taillées dans un bloc de polyuréthane sous la forme d’une vague. En fonction de l’agencement, ce mobilier cassait les codes en devenant un canapé, un lit ou une chaise longue. Pour ses 50 ans,  6 prototypes de Superonda Limited Edition d’Archizoom seront exposés dans le Jardin Triennale de Milan tout au long de la Design Week.

Superdesign Show à la Milan Design Week: le Superloft de Giulio Cappellini 

Sous la direction Gisella Brocoli,  Superdesign Show se tournera cette année vers « Only the best ». La sélection concentre et met en évidence les grands noms, les projets innovants, les tendances de style de vie, les solutions technologiques améliorant l’environnement et la vie quotidienne, les pays toujours au top dans le design de haute qualité comme le Japon et les nouveaux centres de design, comme une Egypte surprenante. « Regardant vers le futur sans répudier le passé, j’essaie chaque année de renouveler totalement l’événement Design en m’alignant sur les dernières tendances, sur les intuitions et sur les propositions les plus significatives. Le tournant de 2018 s’appelle « Only The Best », et c’est la raison pour laquelle je voulais à nouveau, à mes côtés, Giulio Cappellini en tant que directeur artistique et protagoniste. Ce sont les quatre points cardinaux, les projets les plus attendus et les plus étendus qui éclaireront Superstudio: l’exposition super solo de Nendo, le studio de design le plus couronné de succès, et la marque high-tech et durable internationale Dassault Systèmes avec un projet de Kengo Kuma. 

 width=
SuperStudio / Superloft sous la direction de Giulio Cappellini

Le Superloft imaginé par Cappellini accueillera : Cappellini, Flaminia, Fontanot, Icone Luce, Linvisibile, Living Divani, Magis, Meisterwerke, Oikos, Orsoni, Pecchioli Firenze, Poliform, Poltrona Frau, Salvatori. Et designers: Michael Anastassiades, Ronan et Erwan Bouroullec, Tom Dixon, Ron Gilad, Piero Lissoni, Marcel Wanders, Alessandro Mendini, Jasper Morrison, Nendo, Philippe Starck. « Maintenant, plus que jamais, les gens veulent vivre dans une maison qui reflète leur tradition, leur culture, leur identité. J’ai essayé de créer un vaste espace qui ne soit pas seulement un statut à exposer mais décrit le plaisir de vivre dans des espaces confortables, entourés de beaux objets, maintenant discrets et déclarés, qui deviennent des présences essentielles dans notre existence « , déclare Giulio Cappellini.

 width=

Superstudio Più – Via Tortona 27 – Milan
Superstudio 13 – Via Forcella 13Via Bugatti 9 – Milan

Osvaldo Borsani en avant-première à la Triennnale de Milan

 width=

Première rétrospective sur la vie et les œuvres de l’architecte et designer italien visionnaire, l’exposition « Osvaldo Borsani sera officiellement ouverte au public le mardi 15 mai au Triennale Design Museum de Milan. Cependant pour célébrer l’exposition de la Triennale, les Archives Osvaldo Borsani ouvriront les portes de la Villa Borsani  pendant la semaine du Salone del Mobile (16-20 avril), l’endroit accueillant une série d’événements et de visites.

VILLA BORSANI 1943
VILLA BORSANI 1943

Du côté des éditeurs, pour la Milan Design Week 

 width=
Paola Lenti, collection  Elementi

Paola Lenti présentera «Elementi», les nouvelles collections de meubles, tissus et matériaux pour l’intérieur et l’extérieur dans les espaces industriels de Fabbrica Orobia 15 – via Orobia, 15 Milan 
du 17 au  21 avril de 10 à 22 heures
le 22 avril de 10 à 20 heures

 width=
Talenti, prototype nouvelle collection designée par  Ludovica +Roberto Palomba

Talenti, spécialisé dans le mobilier d’extérieur, présentera une nouvelle collection conçue par Ludovica + Roberto Palomba. «Une collection aux lignes simples avec une attention aux détails, à la décoration et aux textiles impressionnante», déclarent les designers. « Un système qui produit des compositions modulaires, avec des sièges et des dos de hauteurs variables pour créer de véritables alcôves pour le cocooning. Un design où les discontinuités et la contamination donnent vie à une esthétique inattendue à l’extérieur. « 

Fabbrica Design en Corse : entre territoire et design

Fabbrica Design en Corse : entre territoire et design

Logo Fabbrica Design
Logo Fabbrica Design

Fabbrica Design est un concept singulier crée en 2014 par la Fondation de l’Université de Corse et la filière d’Arts Plastiques. Travailler les matériaux locaux tout en créant des objets esthétiques, telle est sa principale ambition. 

Une résidence d’artistes-designers 

Chaque année, l’université lance un appel à candidature afin d’accueillir les futurs artistes et designers de demain. Chacun défend auprès du jury un projet autour d’un matériau choisi. Le candidat sélectionné par le comité de sélection obtient une bourse ainsi que l’opportunité d’intégrer le Fab Lab de l’école durant quatre mois. Cette récompense lui permettra de fabriquer des prototypes ingénieux et novateurs, tout ceci dans un espace aux allures de laboratoire. La seule contrainte : utiliser des matériaux locaux. Comme l’exprime Graziella Luisi, directrice de la Fondation : « Ces résidences permettent de mener une vraie réflexion sur les usages, les potentialités des matériaux, et de créer une dynamique pour les ressources locales. Par exemple, la première édition a été consacrée au bois avec Sébastien Cordoleani, ce qui nous a permis de réfléchir aux problématiques autour de cette filière et de la valorisation de ses produits ».

Université de Corse, Fab Lab
Université de Corse, département du Palazzu Naziunale, Fab Lab

Du design local 

Depuis quatre ans, bon nombre de designers ont sillonné le territoire corse. Pauline Avrillon, lauréate de la troisième édition de Fabbrica Design pour 2017, s’est d’ailleurs penchée sur les terres de Corse pour établir son projet. Diplômée de l’école Boulle, cette jeune designer s’interroge sur les savoir-faire ainsi que sur les ressources du territoire. Baptisé « terre à terre », son travail s’inscrit dans un retour à l’artisanat. A l’aide de céramistes, de géologues et d’artisans passionnés, Pauline fabrique des briques entièrement revêtues de terre, afin d’en faire un élément de construction pour des cloisons d’habitat en intérieur. Bien qu’il soit expérimental, son projet est parfaitement dans l’air du temps car il répond à des soucis écologiques. La designer ajoute : « Utiliser de la terre locale a un impact écologique. Cela évite de la faire venir du Continent. C’est un matériau que l’on peut valoriser si l’on sait l’utiliser. C’est avant tout cela, le but de Fabbrica Design : faire ce que l’on peut avec les ressources dont on dispose, en Corse ». Pour l’année 2018, Fabbrica Design décide de mettre à l’honneur la laine corse. Les designers Pauline Bailay et Hugo Poirier ont été sélectionnés pour lui redonner vie et ce sous plusieurs axes : technique, esthétique, hybride et innovant. 

Projet "Terre à terre" de Pauline Avrillon, Fabbrica Design édition 2017
Projet « Terre à terre » de Pauline Avrillon, Fabbrica Design édition 2017

Sébastien Cordoleani 

Le designer français Sébastien Cordoleani, basé à Aix-en-Provence, participa à la première édition de Fabbrica Design sur le thème du bois. Pour ce faire, le designer travailla avec un ébéniste corse ; cette étroite collaboration lui permit d’explorer différemment les champs du design. A commencer par la redécouverte du matériau, tour à tour transformé en objet décoratif puis en mobilier. A la suite du lauréat, le designer créa cinq prototypes de luminaires en bois à l’aide d’un luthier ainsi que d’un spécialiste de l’éclairage led, une subtile façon de marier l’artisanat d’antan au design contemporain. L’identité de Sébastien Cordoleani reprend la même démarche que Fabbrica Design, il y a constamment l’objet d’une recherche expérimentale associée à un matériau. Dans ses créations phares, nous pourrions citer Roll Lamp, une lampe conçue à partir de liège qui incarne aussi bien cette union entre le design industriel et les techniques anciennes. 

Sébastien Cordoleani, Lampe Luth Pigna, 2016
Sébastien Cordoleani, Lampe Luth Pigna, 2016
Sébastien Cordoleani, Roll Lamp, 2011
Sébastien Cordoleani, Roll Lamp, 2011

 

https://fabbrica-design.univ-corse.fr/

http://www.sebastiencordoleani.com/

 

Alice Vandromme

Holî Bonjour, un petit bijou pour un réveil en douceur

Holî Bonjour, un petit bijou pour un réveil en douceur

Holî Bonjour, le réveil connecté intelligent, a été présenté cette année au CES 2016 à Las Vegas. Attention, on risque d’en entendre parler en 2016.

 

Après une bonne nuit de sommeil

Holi-bonjour-reveil-connecte-intelligent-5

Aujourd’hui, beaucoup d’objets sont connectés. Quand il s’agit de sommeil, c’est encore mieux. Lampes de chevet, masques de nuit, oreillers, réveils… Ils ont tous été créés pour améliorer le sommeil et réduire les perturbations. Holî, une start-up française, a conçu Bonjour, le réveil connecté qui s’invite dans vos chambres comme un assistant du sommeil. Grâce à une commande vocale, l’utilisateur demande ce dont il a envie en fonction de son quotidien. « Pas d’alarme cette semaine, je ne travaille pas. », « Réveille-moi à 8h00 j’ai une réunion à 9h00. » On a la possibilité de tout lui demander. C’est aussi un réveil intelligent qui répond à tous nos besoins et analyse l’environnement de la maison. Connecté à d’autres appareils intelligents, il règle la température de la pièce et prévenir d’une éventuelle intrusion dans la maison. Le plus ? Il réveillera l’utilisateur à l’heure adéquate en fonction du cycle de sommeil. Holî Bonjour simplifie la vie. L’écran digital circulaire au centre du réveil donne accès à ses messages Facebook, à la quantité de trafic sur les routes, à la température extérieure et intérieure mais aussi à la plateforme de musique.

 

Holi-Sleepcompanion-reveil-connecteHolî n’en est pas à son premier coup d’essai

La start-up Holî avait récemment imaginé une ampoule à visser sur n’importe quel luminaire, la Sleepcompanion. Créée avec des sensors, l’ampoule analyse la température, l’humidité et le bruit de la pièce. De quoi adapter l’atmosphère pour aider l’utilisateur à s’endormir et améliorer son sommeil de manière générale. Exemple, l’ampoule simule la lumière de l’aube pour un réveil tout en douceur. Elle agit également sur la mélatonine, une hormone qui favorise l’endormissement. L’ampoule sait tout, voit tout et crée un réveil personnalisé pour chaque utilisateur.

Vous pouvez retrouver dans le N°61 de Design@Home, un article sur le sommeil connecté.

 

Holî Bonjour sera disponible en pré-commande à partir d’avril 2016 pour des premiers envois à Noël 2016. Les ventes débuteront au 3ème trimestre 2017.

Reveil-connecte-holi-bonjour

O. M-G

Crédits photo : Holî

ClassiCon et la Bell Side Table à l’IMM Cologne 2016

ClassiCon et la Bell Side Table à l’IMM Cologne 2016

ClassiCon propose une édition limitée de la Bell Side Table pendant l’IMM Cologne, du 18 au 24 janvier. L’oeuvre incontournable du designer Sebastian Herkner est disponible à l’achat, uniquement cette semaine. 

 

Bell-Side-Table-Das-Haus-2016- ClassiCon
La Bell Side Table, édition spéciale

Cette œuvre célèbre du designer Sebastian Herkner est disponible pendant l’IMM Cologne  2016 : la Bell Side Table. Aujourd’hui, la table est devenue une pièce incontournable dans le monde du design. D’une élégance contemporaine subtile, elle a un style unique et renvoie un effet de transparence qui lui donne tout son caractère avec légèreté. La table se reflète en son centre grâce au plateau-miroir. À savoir : le pied est en verre et soufflé de manière artisanale. Tendance et originale, le produit s’adapte dans tous les intérieurs design et épurés.

 

Une exclusivité de l’IMM Cologne 2016

Aujourd’hui, la maison d’édition allemande ClassiCon reprend la création et propose une édition spéciale. La Belle Side Table est exposée dans l’oeuvre du designer « Das Haus », une maison conçue spécialement pour l’occasion. L’acquisition de la table ne pourra se faire que pendant l’IMM Cologne 2016 ou jusqu’au 31 janvier après réservation. Chaque table sera signée par Sebastian Herkner et le fabricant lui-même, Oliver Holy.

bell side table

 

Qui est Sebastian Herkner ?

Portrait-sebastian-kerner- classicon -bellsidetable

Fraîchement diplômé d’un cursus en design produit à l’HfG Offenbach am Main, le designer Sebastian Herkner fonde son propre studio en 2006. Le cabinet est spécialisé dans la création d’objets d’intérieur et situé à Offenbach. Aujourd’hui, il travaille pour des entreprises et conçoit des meubles et des lampes originales pour des bureaux 100% confort. Sa spécialité : la porcelaine et le verre. Sebastian Herkner fait désormais partie de la liste des designers les plus connus dans le monde contemporain et travaille avec ClassiCon. Aujourd’hui, il est l’invité d’honneur de l’IMM Cologne et présente son nouveau concept : « Das Haus ».

 

O. M-G

Photos : ClassiCon / Constantin Meyer; Koelnmesse