Salon du meuble Milan 2018 : visite de l’espace Hermès

Salon du meuble Milan 2018 : visite de l’espace Hermès

Cette semaine, les rédactions de Bee Medias sont à Milan pour l’édition 2018 du Salon du Meuble, rendez-vous incontournable des professionnels et amateurs du design. Ils ont pu découvrir l’espace Hermès, site à la scénographie signée Charlotte Macaux Perelman et Alexis Fabry.

Hermès au Salon du meuble Milan 2018 : une scénographie originale

Espace Hermès, Salon du Meuble 2018
Espace Hermès, Salon du Meuble 2018

 

Hermès présente sa nouvelle collection maison au Salon du Meuble Milan 2018 dans un stand conçu par Charlotte Macaux Perelman et Alexis Fabry. (Pour plus d’informations sur l’évènement, vous pouvez consulter notre article sur la nouvelle édition de ce Salon) Ils ont décidé de travailler cette année la couleur, utilisant près de 150 000 carreaux de faïence colorés. Pour ce faire, ils ont utilisé la technique du zellige, une mosaïque traditionnelle originaire du Maroc que l’on retrouve dans l’architecture mauresque. L’espace est composé de sept espaces séparés par de larges murs aux couleurs différentes. Les deux concepteurs ont travaillé sur la verticalité, créant de grands cubes de mosaïques qui abritent les produits que la marque mettra en vente l’année prochaine. Cette hauteur permet une présentation différente, à hauteur d’homme, où chaque objet se distingue des autres pour une visibilité optimale. 

 

Découvrez notre vidéo sur l’espace Hermès du Salon de Milan 2018 :

 

 

David Kabla

 

22e édition du PAD à Paris : Les 5 galeries de design contemporain à ne pas manquer

22e édition du PAD à Paris : Les 5 galeries de design contemporain à ne pas manquer

La PAD revient pour sa 22e édition à Paris ! Ce sera l’occasion d’observer les sélections de galeries du monde entier réunies pour présenter des créateurs renommés. Coup de projecteur sur ce rendez-vous incontournable des amateurs et professionnels de l’art et du design.  

La PAD 2018 dans le Jardin des Tuileries
La PAD 2018 dans le Jardin des Tuileries

 

La PAD, Pavillon des Arts et du Design, se tiendra une nouvelle fois au Jardin des Tuileries pour cette édition. Du 4 au 8 avril, le lieu accueillera un grand nombre de galeristes spécialisés dans le design contemporain. On trouvera cette année des habitués de l’évènements mais également des exposants dont les sélections sont exposées pour la première fois. En déambulant dans les nombreuses galeries du pavillon, les visiteurs pourront donc observer un panorama de la production actuelle. Présidée par Marie-Laure Jousset, la PAD réunit un Jury de collectionneurs, conservateurs, architectes et décorateurs d’intérieur spécialistes du Design. Il désignera le prix du Stand, le prix du Design Contemporain et le prix du Design du XXème siècle.

La PAD, à la rencontre des designers contemporains

 

La PAD accueille cette année de nombreux exposants de design contemporain. Certains ne sont à manquer sous aucun prétexte ! En voici quelques-uns :

 

  • La Carpenters Workshop Gallery : Fondée par Julien Lombrail et Loïc Le Gaillard, cette galerie est à la croisée de l’art et du design. Elle exposera des sculptures fonctionnelles, créées par des artistes ou des designers sortant de leurs territoires d’expression traditionnels. On pourra admirer deux luminaires de l’atelier Van Lieshoutv : Scarlette et The molecule that changes the problem in the world ; une lampe et un cabinet d’Andrea Branzi et la statue Insideer de Vincent Dubourg. 
Atelier Van Lieshout, Scarlett LampGalerie ; Carpenters Workshop Gallery
Scarlette , Atelier Van Lieshout ; Carpenters Workshop Gallery

 

  • La galerie Gosserez : Fondée en 2010 par Marie-Bérangère Gosserez, cette galerie est spécialisée dans le mobilier design contemporain. Elle s’inscrit dans sa tradition fonctionnelle et décorative tout en voulant en rénover les codes et les pratiques à travers des éditions originales de meubles et d’objets. Cette année elle présentera les créations de designers tels que Damien Gernay avec son miroir Glaz, Valentin Loellmann avec son banc Copper et son guéridon Blue Brass ou encore Maximilan Michaelis qui présentera sa lampe baptisée The elusive nature of human perception n°6.
Damien Gernay, miroir Glaz; Galerie Gosserez
 Miroir Glaz, Damien Gernay ; Galerie Gosserez

 

  • La galerie Negropontes : La galerie, animée par Sophie Negropontes et Hervé Langlais, a pour ambition de renouer avec les Arts Décoratifs à la Française tout en s’inscrivant dans une vision contemporaine. Ici aussi, il est question de créations mariant design, art et savoir-faire. La galerie exposera des créations de Hervé Langlais lui-même avec l’enfilade Plumage, le banc Archs ou la console Overhung.
Enfilade plumage, Hervé Langlais ; Galerie Negropontes
Enfilade plumage, Hervé Langlais ; Galerie Negropontes

 

  • La galerie Wettergren : Ce désir d’une approche interdisciplinaire, on le retrouve chez Wettergren qui exposera des artistes et designers proposant un dialogue entre les technologies nouvelles et le savoir-faire traditionnel. On pourra retrouver des créations de Erling Christoffersen, qui présentera sa chaise noeud,  Boris Berlin avec son banc en verre miroir, ou encore Tora Urup qui exposera une sculpture de verre.
Erling Christoffersen, Bow Chair ; Galerie Wettergren
Erling Christoffersen, Bow Chair ; Galerie Wettergren

 

  • Sèvres : Lieu de création spécialisé dans le verre et la céramique, Sèvres développe des projets artistiques ambitieux autour de savoir-faire d’exception. La Manufacture invite régulièrement les plus grands artistes et designers contemporains à créer des pièces uniques ou des séries limitées en céramique. Cette année, Sèvres proposera aux visiteurs et collectionneurs un voyage à travers la couleur.
Vase Foule, Philippe Cognée ; Sèvres
Vase Foule, Philippe Cognée ; Sèvres

 

Parmi les nouveaux exposants du design contemporain, on pourra retrouver La Galerie Italienne (meubles et objets), Veta Stefanidou Tsoukala (design intérieur), la Galerie Mougin et la Maison Pouenat (travail de son nouveau créateur Rodoplphe Parente).

 

La PAD se tiendra à Paris du 4 au 8 avril au Jardin des Tuileries. L’entrée se fera au niveau du 234 rue de Rivoli. Après une ouverture privée le mercredi 4, l’espace ouvrira ses portes de 11h à 20h du jeudi 5 au samedi 7 et de 11h à 18 le dimanche 8.

 

Preview Salon du Meuble de Milan 2018  :  une 57e édition… et un 1er Manifeste !

Preview Salon du Meuble de Milan 2018 : une 57e édition… et un 1er Manifeste !

Du 17 au 22 avril se tiendra la 57e édition du Salon du Meuble de Milan. Pour la première fois, ce rendez-vous international – et incontournable – du design exprime dans un Manifeste son engagement et son enracinement par rapport à la ville de Milan.  Voici un résumé de cette déclaration.

Courtesy Salon del Mobile Milano
Conférence de presse / Courtesy Salon del Mobile Milano

1- Le Salon du meuble de Milan est un système de connexions, de créativité et d’innovation

En une semaine, le Salon du meuble de Milan attire plus de 300 000 personnes. Les entrepreneurs, journalistes, collectionneurs, intellectuels, critiques, designers, architectes, créateurs, chasseurs de tendances  de tous les pays s’y retrouvent, et en font un événement mondial majeur.  Parmi les  2000 entreprises qui exposent, depuis le mobilier classique jusqu’aux collections design, 30 % sont d’origine étrangère.  Les scénographies des stands sont particulièrement soignées, mais ne font pas oublier l’amont : le travail des usines, du réseau de production proche (les entreprises de la Brianza, une partie de la Lombardie) et du réseau plus éloigné, représenté par la Vénétie, les Marches, la Toscane et les Pouilles, pour ne parler que des réseaux italiens.

2-Le Salon du meuble de Milan promeut un design durable

Pour les organisateurs du Salon du meuble, la qualité correspond aujourd’hui à « la qualité durable », ce qui signifie contrôler tous les facteurs du processus de production, du dessin au développement industriel, du plan économique au service après-vente. Le design durable est une nouvelle manière de créer en tenant compte de la fin de vie des produits qui, tout en étant par nature éternels en tant qu’objets iconiques, doivent avoir la possibilité d’être réutilisés. Il s’agit d’un design qui intègre de plus en plus les principes de l’économie circulaire, qui fait davantage attention à l’environnement, qui pense un objet en dehors de son aspect fonctionnel et favorise les processus de partage et de recyclage. Comme la prochaine Exposition Internationale de la Triennale – qui s’occupera de durabilité et de qualité intrinsèque du design – le Salon du meuble de Milan va explorer le rapport entre nature et habitat grâce à une exposition-installation située au coeur de la ville et offrant des éléments de réflexion sur l’avenir de l’habitat et sur la manière de mettre en relation la conception de l’espace intérieur et la nature de l’espace extérieur.

3- Le Salon du meuble de Milan est un lieu de partage

Les visiteurs viennent de plus de 160 pays. Peut-être aussi parce que Milan est la ville de l’édition, celle du design et de la mode. Depuis le parc d’exposition de Rho Pero, le Salon du meuble s’étend au centre-ville et en banlieue, et multiplie les nouveaux lieux, et nouvelles formes d’accueil. La notion de partage est essentielle : Milan n’existe pas sans son Salon du meuble et le Salon n’existe pas sans Milan.

En teasers de l’événement, 5 previews :

Fermob dévoilera son projet Inspire imaginé par le collectif Unqui Designers : proposer aux citadins une pause olfactive et relaxante au cœur de la ville

Fermob projet INSPIRE
Fermob projet INSPIRE

Kartell dévoilera entre autres les dernières versions des assises signées Philippe Starck : Venice, Catwalk et Cara.

Fauteuil Cara, design Philippe Starck
Fauteuil Cara, design Philippe Starck

 

Ludovica+Roberto Palomba seront bien présents avec un module de bien-être conçu pour Zucchetti. Kos avec Quadrat pool Relax et chez Talenti avec la collection Cliff.

Zucchetti Kos_Quadrat Pool Relax, création Ludovic et Palomba
Zucchetti Kos_Quadrat Pool Relax, création Ludovica + Roberto et Palomba

 

Talenti, Render, Ludovica+ Roberto Palomba
Talenti, collection Cliff, Ludovica+ Roberto Palomba

 

Fast dévoilera le Lounger Forest qui s’inscrit dans la continuité de la chaise best-seller du même nom.

Fast, Forest Lounge
Fast, Forest Lounge

 

Enfin, dans la ville, au flagship d’Alessi, on ne manquera pas la collaboration de la marque avec Marcel Wanders autour de« The Five Seasons », une collection de parfums d’intérieur.

Alessi et Marcel Wander, collection "The Five Seasons"
Alessi et Marcel Wander, collection « The Five Seasons »

 

Retrouvez nos précédents articles sur le Salon du meuble de Milan.

 

 

10 Projets de jeunes designers à suivre !

10 Projets de jeunes designers à suivre !

Du Côté de Chez Vous, label de créativité de la marque Leroy Merlin, a lancé l’année dernière le concours « Jeunes Talents ». Ce grand tremplin de l’innovation propose à des créateurs de moins de 30 ans de venir présenter leurs projets pour l’habitat de demain. Coup de projecteur sur les créations des 10 finalistes !

Le concours « Jeunes Talents »

 

Après une année 2017 consacrée au thème « Jeux de (dé)construction », le concours « Jeunes talents » organisé par Du Côté de Chez Vous revient pour une seconde édition avec un nouveau sujet : « (pause) ou comment créer des parenthèses dans l’habitat ». Il s’agit pour les candidats de réfléchir à la façon de créer, au sein de la maison, des endroits où s’extraire du quotidien, où pouvoir se ressourcer le temps d’une parenthèse bienvenue. Cet évènement est l’occasion pour de jeunes designers de moins de 30 ans de proposer une variation personnelle sur ce thème et d’être accompagné dans la concrétisation de leur projet. A l’issue de ce grand tremplin, 3 prix seront décernés : Le Grand Prix du Jury, Le Prix Étudiant, Le Prix du Public (via un vote en ligne). Les lauréats se verront offrir une récompense financière et pourront présenter leur projet sur now! le Off pendant la Paris Design Week 2018.

Les projets sélectionnés par le jury

 

Le Peacock d’Aloïs Gromard :

 width=

Peacock est un paravent mobile, coloré et graphique qui se déploie pour offrir plusieurs degrés d’intimité. Des ronds de feutre pour apporter calme, douceur et sérénité, entièrement modulables pour s’adapter aux besoins et aux espaces de chacun ainsi que totalement appropriables (couleur, motif…). Par un mouvement doux de rotation, Peacock se déploie facilement dans votre intérieur et vient se placer là où le besoin s’en fait sentir.

 

Meïso par Florent Vanoni et Laurent Perrenot :

MEISO, projet de Florent Vanoni

 

Meïso est une bulle qui offre à la fois un élément fort de décoration, un moment de pause dans l’habitat mais aussi de la nature chez vous. Entièrement végétalisé, Meïso permet également le renouvellement de l’air grâce aux plantes dépolluantes qu’il abrite. Une bulle pour s’isoler, être au calme, se reposer ou encore créer, Meïso instaure un moment à vous. En intérieur ou extérieur, avec de la végétation personnalisée, cette création est totalement appropriable.

 

Ta-pi-pause par Pauline Liogier et Julie Liogier :

 width=

Ta-pi-pause est un tapis qui fait office de décoration lorsqu’il est replié, et permet un moment de pause dans votre quotidien lorsqu’on le déploie. Parce que la pause n’est pas forcément l’isolement, Ta-pi-pause se déploie et s’ouvre sur l’extérieur, il offre un moment de contemplation, voire de méditation. Cette création s’adapte à vos envies à différents moments de la journée : yoga, méditation, moment d’amusement, sieste… L’usage vous appartient.

 

Abri par Thibault Malavieille :

 width=

Abri est une structure d’extérieur qui vous permet de faire une pause dans le quotidien. Cette tonnelle concède un moment de détente en pleine nature pour se ressourcer, elle permet même la position allongée. Les matériaux choisis (tôle en acier et toile textile) lui offrent une grande souplesse pour plus de confort. Propice à la lecture, à la flânerie, au sommeil ou encore au jeu, Abri suggère un moment de pause dans votre jardin.

 

Magari par William Le Bouquin :

 width=

Magari (pli en japonais) est une table dont les cloisons dépliables permettent de délimiter plusieurs espaces. D’un simple geste, vous pouvez diviser la surface en deux, trois ou quatre parties grâce aux cloisons en feutrine intégrées dans la structure. Ces dernières peuvent être de couleurs et de motifs différents. Magari permet ainsi à chacun de se créer un espace à soi, au sein d’une surface partagée.

 

Mood par Sophia Mdaini, Balthazar Coulon & Florian Siegel :

 width=

Mood est un principe de poignée domotique permettant d’exprimer les différents besoins d’intimité dans l’habitat par une lumière. Mood explore un nouveau langage, celui des couleurs. Les Moods sont multiples pour exprimer vos humeurs : besoin de travailler, de dormir, de faire une pause… À installer sur la porte de votre chambre ou de votre bureau, il permet d’indiquer si vous souhaitez être dérangé ou non.

 

La lampe du coin par Mathieu Mastrogiovanni :

La lampe du coin

 

La lampe du coin est un concept de luminaire permettant de sculpter la lumière, d’habiller les angles dans son habitat. Sa lumière douce donne à son emplacement un aspect différent, l’illusion d’une matière lumineuse dans une zone définie invite l’imaginaire à y voir un cube lumineux. Déclinable dans toutes les tailles, la lampe du coin peut aussi devenir un séparateur d’espace, une zone qui invite à s’y installer, par la mise en lumière d’une partie de l’habitat.

 

Mediat par Alix Cohen :

 width=

Mediat aide à créer un temps de pause par la déconnexion tout en se rendant utile. Placez-y votre smartphone, et libérez-vous ainsi des intempestives notifications, tout en rechargeant votre mobile. Une fois ce dernier déposé sur la base en bois, Mediat s’allume et devient une veilleuse dont l’intensité lumineuse varie selon le temps de déconnexion. Le dôme de couleur peut être personnalisé en fonction de votre envie.

 

FOMO par Laurène Marinier :

 width=

FOMO est un module permettant de se déconnecter de nos appareils électroniques afin de recréer de l’interaction humaine entre les personnes vivant sous le même toit. Présenté sous forme de table, Fomo est doté d’une housse tendue qui recueille nos téléphones, composée d’un textile anti-ondes. Ce principe est applicable à différent types de tables selon vos besoins : table basse, à manger ou encore de chevet.

 

Je, nous, vous par Valentin Dufacteur & Héloïse Lévêque : 

 width=

 

Je, nous, vous est une cloison convertible en un espace semi-fermé. Contreplaqué souple d’un côté et feutrine isolante de l’autre, l’ensemble est simple à stocker (le long d’un mur), simple à replier en un tipi, pour petits et grands, et simple à décliner, à s’approprier (taille, couleur, usage final…). L’objet permet de moduler l’habitat pour prendre une pause ensemble, séparément ou seul, sans intervenir de manière définitive sur l’espace partagé.

 

Un jury d’experts (parmi lesquels Vincent Grégoire et Pierre-Emmanuel Vandeputte) a sélectionné ces 10 projets. Les candidats ont maintenant jusqu’au 27 mai pour travailler sur leur création et aboutir à un prototype final.

 

David Kabla

 

 

 

 

 

 

 

 

TIPTOE, une marque on line dédiée aux meubles personnalisés

TIPTOE, une marque on line dédiée aux meubles personnalisés

La particularité de TIPTOE ?  proposer en ligne une collection d’ éléments qui vous permettent  de créer un mobilier personnalisable. Piétements, attaches murales … on choisit parmi une variété de tailles et de couleurs pour des meubles uniques.

TIPTOE, un succès digital

Standing desk utilisant le pied de table et l'attache murale Bracket, TIPTOE
Standing desk utilisant le pied de table et l’attache murale Bracket, TIPTOE

TIP TOE est une entreprise française née d’un désir de renverser les codes dans le secteur du mobilier. Fondée en 2015 par Matthieu Bourgeaux et Vincent Quesada, leur idée était de créer une marque 100% digitale. Pas de stands ou de magasins, la vente se fait donc exclusivement sur Internet. Cela permet une suppression des intermédiaires et un maintien des prix à un niveau raisonnable pour des meubles de créateurs. Leur packaging a d’ailleurs été pensé dans ce contexte « web ». Les clients n’achetant pas dans un point de vente, ils ont travaillé à un emballage gaspillant le moins d’espace possible afin d’optimiser l’efficacité du transport. C’est ce qui permet d’assurer aux clients une réception de leurs achats en moins d’une semaine. Dès le début, leur communication a été axée sur le digital. Ils ont diffusé des pubs mais sont également apparus sur les sites et comptes d’influenceurs renommés, ce qui a permis une large exposition de leurs produits. La marque a d’ailleurs connu un succès rapide et vend aujourd’hui ses produits dans plus de 90 pays, 30% de ses ventes se faisant même à l’étranger.

TIPTOE, une vision originale du mobilier

 width=
Bar utilisant les pieds de tables et les attaches murales Bracket, TIPTOE

Ce caractère innovant se retrouve dès l’origine dans leur conception du mobilier. La société propose des produits complets, « finis », mais aussi des pièces de mobilier afin de créer des meubles personnalisés. Ainsi, leur première création a été le pied de table TIPTOE. Grâce à un système de serre-joint, il peut servir à soutenir un plateau neuf mais aussi un support déjà existant. Disponible en plusieurs couleurs et surtout en plusieurs tailles (40cm, 75cm, 90cm et 110 cm), on peut l’utiliser pour créer une table de salle à manger, un bureau ou une console, mais aussi des meubles plus bas comme un banc ou une table basse. L’autre produit phare de la marque est l’accroche murale BRACKET. Là encore, le produit comporte un serre-joint qui permet de créer des étagères avec les supports de son choix. On peut également le combiner avec les pieds TIPTOE pour obtenir un bar, un plan de travail ou encore un standing desk. L’entreprise propose donc un mobilier à la fois design et ludique avec des pièces qui nous font participer à la création de notre mobilier. De plus, le procédé du serre-joint limite considérablement la difficulté de montage du meuble puisqu’il se visse à la main. Tout en restant simple et pratique, la marque souhaite donc redonner de la valeur au mobilier. Il s’agit de recréer, à travers cette investissement créatif du client, un attachement qui a tendance à se perdre entre le meuble et son propriétaire.

Une nouvelle collection TIPTOE 2018

 width=
Tabourets Lou avec pieds personnalisables de différentes couleurs

L’année 2018 est l’occasion de présenter des nouveautés pour TIPTOE. Une nouvelle gamme de couleurs pour les pieds et les attaches murales va faire son apparition. On pourra désormais trouver ces pièces en jaune cobalt, bleu de Gênes, vert olivier, bleu minéral, rouge pourpre et rose cendré. Une collection acier proposera également des finitions en acier brut et acier patiné pour un style industriel, brut. De nouveaux produits ont aussi été conçus. Le tabouret LOU est un meuble simple, épuré, avec une assise en chêne et des pieds personnalisables. Là encore, le montage ne nécessite aucun outil. TIPTOE présentera aussi la patère JOE. Doté d’un design minimal, c’est avant tout un objet pratique qu’on installe facilement sur un mur pour y accrocher son manteau, son sac… Enfin, une nouvelle gamme d’étagères fera son entrée dans le catalogue. Disponible en 6 tailles différentes, elle est fabriquée en chêne massif et peut aisément s’utiliser avec les BRACKETS. Pour ces produits, Matthieu Bourgeaux fait appel à sa famille qui travaille dans la métallurgie, maintenant ainsi la chaîne de fabrication à un niveau local. Ils fournissent un acier thermolaqué, matériau résistant à l’eau, ce qui permet à l’acheteur de créer des meubles d’intérieur mais aussi outdoor.

 

David Kabla

 

 

 

 

 

 

ALIAS, une nouvelle collection sous inspiration nipponne

ALIAS, une nouvelle collection sous inspiration nipponne

Alias présente sa nouvelle collection de mobilier pour l’année 2018, fruit de leur collaboration avec des designers renommés du monde entier. Au programme cette année, deux collaborations nipponnes : Nendo dévoile une vision très personnelle d’un mobilier multifonction, quand Sou Fujimoto propose une conception pratique de l’espace. 

Alias, un design « made in Italy »

Meubles Flow Bowl, Alias
Meubles Flow Bowl, design studio Nendo, Alias

 

La marque Alias est née en Italie en 1979. Elle s’est rapidement faite connaître, sa chaise Spaghetti créée par Giandomenico Belotti entrant dans la collection du Museum of Modern Art (MoMA) de New-York cette même année. En 2008, elle inaugure son premier flagship store à Milan où elle présente l’ensemble de la gamme de l’entreprise et de sa recherche conceptuelle. Spécialisée à l’origine dans les chaises, l’entreprise a élargi son catalogue au fil des années et propose aujourd’hui un large panel de meubles pour la maison et l’espace de travail. La question environnementale tient aussi une place importante au sein de la marque qui travaille à minimiser son empreinte écologique. Ainsi, ils ont réalisé pour certains produits des emballages en mater-bi , plastique biosourcé, biodégradable et compostable.

Dans la nouvelle collection, deux objets ont particulièrement retenu notre attention, le Bookchair dessiné par Sou Fujimoto et le Flow Bowl du studio Nendo.

Le Bookchair, un meuble hybride

Bibliothèque Bookchair, design Sou Fujimoto, Alias
Bibliothèque Bookchair, design Sou Fujimoto, Alias

 

Parmi les nouveautés proposées par Alias cette année, nous avons été particulièrement intéressés par la Bookchair. Il s’agit d’une bibliothèque créée par le designer d’architecture japonais de renommée internationale Sou Fujimoto. Meuble conçu pour la maison, il se distingue par son caractère hybride, fruit d’un travail sur la relation entre le lecteur et le livre. On y range naturellement  ses ouvrages mais aussi en extraire une chaise afin de s’adonner à la lecture. C’est un objet dans l’objet qui transforme à tout moment cet espace de rangement en espace de lecture. Le designer cherche à abolir la limite entre ces deux types d’espace à travers ce meuble situé à la confluence de deux fonctions.

C’est un objet à l’esthétique minimaliste qui présente des lignes épurées avec des étagères formées par un simple quadrillage de panneaux en fibres de bois laqués. Ce caractère sobre est renforcé par le blanc du meuble, seule couleur disponible pour ce modèle. La chaise intégrée offre un contraste intéressant en opposant à cet aspect très géométrique ses lignes sinueuses, « dissonance » bienvenue qui retient le regard.

Le Flow Bowl, entre table et meuble de rangement

 width=
Table basse Flow Bowl, design studio Nendo, Alias

 

Là encore, Alias a voulu travailler sur l’idée d’hybridité du mobilier. Il s’agit d’une série de tables basses et de compléments d’ameublement crées par le célèbre studio Nendo. Les tables sont naturellement composées d’un plateau mais celui-ci se fond avec un espace de rangement en-dessous qui prend la forme d’un bac. On retrouve donc à nouveau cette idée d’un meuble à la fonction double. À l’instar du Bookchair, un contraste esthétique est également recherché ici par le designer qui oppose à la structure géométrique de la table la forme arrondie du rangement intégré. Différents modèles aux formes et dimensions variées sont disponibles : table basse, console… Ils sont proposés en différentes couleurs avec du blanc, gris et gris graphite.

Ces deux meubles de la nouvelle collection paraissent donc travaillés par la notion de double et de dualité : caractère double de la fonction du mobilier et contraste opposant des lignes géométriques, droites et des formes arrondies, plus douces au sein du même produit.

 

David Kabla

 

 

 

Habitat : Eric Hibelot est l’invité du Design Lab

Habitat : Eric Hibelot est l’invité du Design Lab

Jusqu’au 30 avril 2018, le Design Lab de Habitat accueille le céramiste Eric Hibelot, créateur d’objets en porcelaine.

Eric Hibelot, invité du Design Lab de Habitat

Eric Hibelot, céramiste invité au Design Lab de Habitat
Eric Hibelot, céramiste invité au Design Lab de Habitat

 

La marque française Habitat a invité Eric Hibelot à venir présenter ses créations durant les mois de mars et avril. Après avoir travaillé à la Fnac pendant plusieurs années, il décide à la fin des années 2000 de se consacrer entièrement à sa passion, la création céramique. Invité en 2016 à participer à l’exposition « Sous le soleil exactement » organisé par les Ateliers de Paris, il bénéficie du soutien de la Chambre syndicale des Ateliers d’Arts de France et développe sa notoriété notamment à travers l’usage des réseaux sociaux. Cofondateur de l’Atelier des garçons avec le céramiste Jean-Marc Fondimare, Eric Hibelot travaille depuis 2009 à proposer différents types de produits en porcelaine tenant à la fois de l’objet pratique et fonctionnel. Ils sont aujourd’hui vendus dans une trentaine de pays à travers le monde, en particulier au Japon où ils connaissent un succès important.

Une production artisanale chez Habitat

Tasse et soucoupes en porcelaine, Eric Hibelot
Tasse et soucoupes en porcelaine, Eric Hibelot

 

Eric Hibelot produit chaque pièce lui-même. Pour fabriquer ces objets en porcelaine, il travaille avec la technique de la plaque. À l’aide d’un laminoir, il lisse le matériau jusqu’à obtenir une plaque d’une épaisseur de quelques millimètres qui puisse être façonnée. Après lui avoir donné la forme souhaitée, la prototype passe en cuisson une première fois. C’est à l’issue de cette étape que l’émail est ajouté, ainsi que les décors, peints à la main, avant de passer l’objet en cuisson une seconde fois. Pour réaliser un petit bidon, 20 à 30 minutes sont nécessaires.

Revisiter des objets de consommation

Bidons et jerricanes en porcelaine, Eric Hibelot
Bidons et jerricanes en porcelaine, Eric Hibelot

 

Dans la production d’Eric Hibelot, on trouve différents types d’objets : des tasses, gobelets, soucoupes ou encore bidons, disponibles dans différentes tailles. Son inspiration vient en grande partie du monde de la consommation (magasins, supermarchés…) dont il réinterprète certaines formes d’emballages. C’est le cas des jerricanes d’essence que l’on retrouve dans son catalogue sous un aspect coloré qui le transforme en objet décoratif. Le style du céramiste semble reprendre certains traits caractéristiques de l’art naïf avec l’utilisation de couleurs primaires (jaune, bleu, rouge…) ainsi que des motifs géométriques simples (croix, cercles, pois…). Ce travail permet de porter un nouveau regard sur ces objets du quotidien. Devenus invisibles à nos yeux du fait de leur usage constant, ils acquièrent ici une qualité esthétique qui retient et relance notre attention : on ne les voit plus, on les regarde.

 

Les créations d’Eric Hibelot seront présentés jusqu’au 30 avril au magasin Habitat Pont Neuf, 8 rue du Pont Neuf, Paris, 75001.

 

David Kabla

Kartell :  le showroom parisien relooké

Kartell : le showroom parisien relooké

Fin janvier le showroom parisien de Kartell rouvrait ses portes… avec un relookage soigné.  

 width=

Kartell : une scénographie conviviale

Du sol au plafond, le showroom Kartell a fait peau neuve. Dans l’esprit d’un appartement, le mobilier est mis en scène dans des espaces habilement structurés, ou sur des plateaux.  Petit détail inattendu, le papierpeint fait dialoguer avec humour les époques, les icônes de la marque avec  les monuments historiques. On retrouve bien entendu les nouveautés dévoilées au Salon de Milan 2017, comme la Generic dessinée par Philippe Starck. Petit tour propriétaire en images !

 

Retrouvez les créations  Kartell dans notre Best of du Salon de Milan 2017

Kartell, 242 boulevard  Saint-Germain, 75007 Paris

 

Bolon : nouvelles collections de la marque suédoise !

Bolon : nouvelles collections de la marque suédoise !

Bolon ce n’est pas qu’un revêtement en vinyle tissé. C’est maintenant des tapis aux effets les plus surprenants sur de petites surfaces et un retour à la nature par Neri&Hu.

Bolon : des revêtements de sol inspirés et innovants

 width=
Modèles de tapis Bolon Rugs, Bolon

Après avoir exploré le registre de la mode avec la collection Bolon by Missoni et le registre de l’architecture en interrogeant Jean Nouvel, Bolon lance une collection de tapis, Bolon Rugs, aux chaînes et trames apparentes, en bleu myosotis, cuivre et argent. Entreprise de design suédoise dirigée par les deux soeurs Annica et Marie Eklund, troisième génération d’une société familiale, elle proposait à l’origine des toiles pour auvents de caravane. La filature traditionnelle est devenue une entreprise spécialisée dans les revêtements de sol innovants et s’est appliquée aux espaces créatifs. Bolon est aujourd’hui une société reconnue à un niveau international qui compte parmi ses clients Microsoft, Google, Mercedes, Adidas, Reebok où les hôtels Sheraton…

Une recherche de nature et d’harmonie

 width=
Modèle Elements – Oak, Bolon

La marque était présente au salon du meuble de Stockholm avec un stand scénographié par les designers sino-canadiens Neri & Hu. Elle y présentait une nouvelle collection de revêtements de sol baptisée « Elements » qui décline les thèmes de la naturalité, de l’équilibre et de l’harmonie entre l’espace, les objets et les personnes qui y vivent. « Un immense engagement et une passion sans faille se tissent dans les fils de Bolon, choisis un par un avec attention. C’est une collaboration positive qui s’appliquera à d’autres projets, expliquaient Neri&Hu. Nous sommes tous des éléments du même monde. » Penser développement durable, nature et matière a donné une impulsion nouvelle à la marque, inspiration dont témoigne ce stand aux coloris de terre et sable naturels très inspirés. La collection Elements est disponible en rouleau et en dalles de 50x50cm avec isolant acoustique.

 

Bénédicte Duhalde